Route Historique-Monumental

Cette route vous fait la découverte des monuments suivants:
Ensemble monumental Plaza Mayor
La Mairie
Bâtiment du Pósito ou Alhorín
Palacio de los Alarcos
Torre del Antiguo Concejo
Antigua Lonja ou arcades
Torre del Reloj
Auditoire Municipal
Parroquia de la Asunción ou « Iglesia Vieja »
Arco de los Reyes Católicos y Hornacina de San Blas
Mirador de la Torre
Quartier juif et quartier chrétien médiéval
Hospitalico
Maison de la culture ou ancien Palacio de los Ortega
Casino Primitivo
Théâtre Concha Segura


Ensemble Monumental Plaza Mayor
Ensemble monumental de la Plaza Mayor ; exemple de reconstruction du centre civique de l’ancienne ville de Yecla au début du XVIème siècle.
Avec l’ancienne Parroquia de la Asunción ou Iglesia Vieja, ce sont les deux référents urbanistiques de l’époque et constituent des éléments d’aménagement urbaine dans les expansions du village.

plaza_mayor_yecla1

Bâtiment Du Conseil Municipal ou Mairie
Bâtiment construit dans la première moitié du XVIème siècle. La façade classiciste, travaillée en pierre de taille, se structure en double arc qui repose sur des colonnes d’ordre toscan et fût strié. Au centre des deux arcs, le blason impérial de Carlos V avec l’aigle bicéphale. D’autres éléments remarquables de la façade sont : le balcon ou la fenêtre d’angle et sur celle-ci une sculpture en haut-relief qui représente à Hércules, barbu, habillée avec la peau du lion de Nemea, portant une sorte de lance dans la main droite et un bouclier sur la gauche où un crâne est représenté .

ayuntamiento_yecla1

Bâtiment du Pósito ou Alhorin
Construction de style Renaissance qui date du XVIème siècle. Il s’agit d’un bâtiment distribué sur deux étages construit avec de la pierre de taille, avec des arcades de cinq arcs (quatre en façade et un autre intérieur) qui reposent sur des colonnes et des pilastres d’ordre toscan. À l’origine le Pósito était la casa de contratación du blé (des établissements dédiés au control de l’activité commerciale), en devenant plus tard un dépôt de semences. À la fin du XVIIIème siècle il a cessé d’avoir sa fonction originaire, étant utilisé comme école d’instruction publique depuis la moitié du XIXème siècle.

alhorin_yecla1

Palais des Alarcos
Palais de style Renaissance tardif, construit en maçonnerie et pierre de taille dans les coins à la fin du XVème siècle et débuts du XVIIème siècle. Appartient aux familles nobles Gil de Alarcos et Palao de Alarcos. Dans la façade, située sur le frise denticulé et fenêtre, trône un blason qui représente la croix de Calatrava, avec une légende dans le rectangle inférieur qui dit: MEMORIAE ET NOVISIMA TUA ET INETERNUM NOM PECABIS, AÑO 1659. La signification de la légende et la représentation de l’ange dans la partie supérieure semblent être destinées à perpétuer la mémoire d’un enfant décédé.

palacio_alarcos_yecla3

Tour de L’Ancien Conseil
Bâtiment annexe à l’ancien conseil bâti en 1687. Cette tour construite en maçonnerie de plan carré compte avec une toiture à quatre versants. Sur le balcon ressort le blason d’armes de la ville en relief, avec l’inscription qui suit: EN RÉGNANT CARLOS II YECLA JE COMMANDE DE FAIRE CES ARMES ÉTANT COMMISSAIRES M. ANTONIO MUÑOZ VICENTE ET M. JUAN SPUCHE ORTUÑO, CONSEILLERS. ANNÉE 1687.

torre_concejo_yecla2

Ancien Marché ou Casa de Los Arcos
Bâtiment construit au XVIIème siècle qui logeait le marché. Il s’agit d’un bâtiment construit en angle droit dont la partie la plus voyante est la galerie ouverte du rez-de-chaussée, composée de dix arcs en plein cintre, qui reposent sur des piliers de section carrée. À la fin du XIXème siècle, et après la construction du nouveau marché, le rez-de-chaussée a accueilli plusieurs commerces.

antigua_lonja_yecla2

Torre del Reloj
Adossée au latéral ouest du bâtiment du Pósito ou Alhorín (grenier), il s’agit d’une tour du XVIIème siècle, de plante carrée de soubassement en pierre de taille et brique avec structure en deux corps : l’inférieur divisé en trois travées où se trouvent les machines de l’horloge (travée moyenne) et le corps de cloches avec quatre ouvertures en plein cintre avec des petits balcons (travée supérieure) ; le corps supérieur présente une toiture à quatre eaux couronnée avec une petite tour cylindrique avec quatre petites ouvertures en plein cintre.

torre_reloj_yecla2

Auditoire Municipal
L’actuel auditoire municipal, a été inauguré en 1983 après la restauration et reconstruction de l’ancien bâtiment du marché; construit par l’architecte Justo Millán Espinosa en 1885, dans l’endroit qui occupe l’ermitage de la Virgen de las Nieves, ouverte au culte en mai 1605. La restauration de ce bâtiment singulier respecte la structure originale, en soulignant dans son intérieur la vaste nef de plan rectangulaire couverte par une charpente en bois à double pente, soutenue sur des échantignoles et des liteaux transversaux en fer, et une vingtaine de colonnes de forge. Sur la façade principale l’on peut apprécier deux stucs hommage à Picasso de l’artiste murcien José María Párraga.

auditorio_municipal_yecla2


Parroquia de la Asunción
Connue populairement comme « Iglesia Vieja » (la vieille église), date du XVIème siècle. Sa construction débute en 1512 et fini quarante ans après. Ce bâtiment compte avec un plan rectangulaire de 40 mètres de longueur par 14.5 de de large. Il est composé d’une seule nef de style gothique de voûté d’arête et chapelles latérales entre les contreforts.
Le tracé gothique de la nef se divise en cinq travées et la sixième travée est de style renaissance à forme polygonale. Dans la partie supérieure de cette dernière on trouvait le retable principal, perdu dans la première moitié du XVIIème siècle. Le chœur et la partie qui est sous le chœur datent de la même époque.

iglesia_vieja_yecla2

Arco de los Reyes Católicos – Hornacina de San Blas
Arc qui a été traditionnellement considéré comme construction commémorative du passage de la Reine Isabel I de Castille par la ville de Yecla le quatre août 1488. En réalité, il s’agit d’un élément constructif qui venait différencier deux domaines urbains différents : le quartier juif et le quartier chrétien. À côté de l’arc se trouve une niche de style néogothique qui pourrait dater du XIXème siècle ou début du XXème siècle. Elle contienne une image de Saint Blas, dont la dévotion à Yecla date des dernières années du XVIème siècle.

arco_reyes_catolicos_yecla2

Mirador de la Torre
Placé dans la montée au Castillo, ce belvédère offre des magnifiques vues de la ville de Yecla. La monumental coupole de la Basílica de la Purísima ou Iglesia Nueva (XVIII/XIXème siècle) et la majestueuse tour de l’Iglesia de la Parroquia de la Asunción ou Iglesia Vieja (XVIème siècle).

mirador_torre_yecla

Quartier juif et quartier chrétien médiéval
Dans l’ancienne ville de Yecla se trouve le quartier juif qui occuperait l’actuel quartier de San Cristobal. Vers l’autre côté de l’arc, connu populairement comme celui d’Isabel la Católica, et autour de l’Iglesia Vieja se développe l’ancienne trame urbaine correspondante au quartier chrétien du Bas Moyen Âge, où certaines des rues gardent les noms des anciennes corporations : Poterie, Boucherie, Savonnerie, etc.

juderia_yecla1

Hospitalico
Ancien hôpital construit vers le milieu du XVIème siècle. Restauré en 1846, sa façade flanquée par deux sveltes tours est de style néoclassique. L’intérieur a une abondante décoration de style baroque qui pourrait dater du milieu du XVIIIème siècle.

hospitalico_yecla3

Maison de la culture ou ancien Palacio de los Ortega
Actuelle maison municipale de la culture. Siège du musée archéologique « Cayetano de Mergelina » et le musée de copies du Grec. On trouve aussi la bibliothèque publique municipale et l’archive historique municipal. Au rez-de-chaussée, l’escalier à double volée, construite en 1886 par l’architecte Justo Millán Espinosa attire les regards.

casa_cultura_yecla2

Casino Primitivo
Bâtiment dessiné par l’architecte Justo Millán Espinosa en 1888. Le bâtiment a été récemment restauré et accueille l’école de musique de l’Asociación de Amigos de la Música de Yecla.

casino_primitivo_yecla1

Théâtre Concha Segura
Construit entre 1886 et 1887, il a occupé le terrain de l’ancienne Casa Panera du Pósito. Les travaux ont été exclusivement exécutes par le conseil municipal. En 1890 la façade a été refaite, selon un projet de l’architecte Justo Millán Espinosa, dans un style classique. La plante du théâtre a été conçue selon le style italien, à forme de fer à cheval, où les loges sont tenues sur des colonnes de fonte.

teatro_concha_segura_yecla1